Net Zero Initiative de Carbone 4 et crédits carbone Riverse

October 11, 2022
Carbon footprint

Qu'est-ce que la Net Zero Initiative de Carbone4

Qu'est-ce que le cabinet de conseil Carbone 4 et quel est leur rôle ?

Carbone4 est un cabinet de conseil spécialisé sur les enjeux énergie et climat. C'est un acteur de référence en France, qui accompagne de nombreuses entreprises dans leur transition et l'adaptation au changement climatique, et fournit des guides de référence tels que la Net Zero Initiative ou la méthode OCARA (référentiel d'analyse de la résilience des entreprises).

Carbone4 est un cabinet de conseil spécialisé sur les enjeux énergie et climat.
C'est un acteur de référence en France, qui accompagne de nombreuses entreprises dans leur transition et l'adaptation au changement climatique.

Tenant compte des prévisions de la communauté scientifique en matière de réchauffement climatique global, le cabinet de conseil Carbone 4 a été fondé en 2007 par Jean-Marc Jancovici et Alain Grandjean et son nom fait référence à l'objectif prévu par la Stratégie Nationale Bas Carbone de diviser les émissions françaises par 4 d'ici 2050 (vs 1990).

La vision de Carbone 4 comporte les 4 axes suivants afin d'agir pour le climat :

  • Le changement climatique et la raréfaction des ressources perturbent massivement les sociétés.
  • Les prochaines années sont décisives quant aux scénarios climatiques futurs.
  • Les entreprises doivent se transformer dès maintenant, en intégrant la problématique énergie-climat, pour exister et réussir demain.
  • Les enjeux nécessitent une transformation profonde, qui dépasse un simple changement à la marge du modèle de société.

Qu'est-ce que la Net Zero Initiative de Carbone 4 ?

La Net Zero Initiative, dont le premier volet est paru en avril 2020, est un projet collaboratif, porté par Carbone 4, en collaboration avec l'ADEME, un conseil scientifique de qualité, et plusieurs entreprises majeurs pionnières.

La Net Zero Initiative segmente l'action climatique en trois piliers distincts.

Le but de ce projet porté par Carbone 4 est de proposer un référentiel permettant aux organisations de contribuer à la neutralité carbone collective. C'est notamment à la suite de la parution du premier rapport que le terme “contribution à la neutralité carbone collective” est venu supplanter celui de “compensation carbone” dans le vocabulaire commun. Net Zero Initiative propose un référentiel unique en son genre pour cadrer l'action du secteur privé en faveur du seul objectif de neutralité carbone qui ait du sens : celui de la planète et du territoire national.

Le but de ce projet porté par Carbone 4 est de proposer un référentiel permettant aux organisations de contribuer à la neutralité carbone collective.

La Net Zero Initiative est donc destinée à toute organisation vertueuse, souhaitant s'impliquer efficacement pour la transition vers un monde bas carbone et résilient.

Quelles sont les recommandations de la Net Zero Initiative pour lutte contre le changement climatique ?

Une entreprise dispose de trois leviers autour desquels structurer sa stratégie climat.

La Net Zero Initiative est donc destinée à toute organisation vertueuse
Pilier A de la Net Zero Initiative : la réduction de ses propres émissions de gaz à effet de serre

Pilier A de la Net Zero Initiative : la réduction de ses propres émissions de gaz à effet de serre

Le plan d'action de Carbone 4 pour lutter contre le réchauffement climatique correspondant au pilier A le suivant :

  • Mesurer ses émissions directes (scope 1 & 2) et indirectes (scope 3) en suivant les recommandations de l'Ademe, ou de la norme ISO14064/14069.
  • Se fixer des objectifs de réduction en ligne avec les Accords de Paris (via le Net Zero Protocol de SBTi par exemple).
  • Réduire ses émissions autant que faire se peut (voir méthode ACT développée par l'Ademe).

Pilier B de la Net Zero Initiative : la réduction des émissions de GES des autres

Les 3 volets du pilier B de la Net Zero Initiative de carbone 4

Contribution de ses produits et services au net zéro planétaire

  • Cela consiste pour une entreprise à mesurer les émissions évitées permises par les produits ou services commercialisés, afin de les valoriser dans sa stratégie net zero intiative.
  • Le calcul d'émissions évitées doit être fiable, se basant potentiellement sur une Analyse de Cycle de Vie comparative (norme ISO 14040), et différencier les moindres augmentations des réductions d'émissions.

Contribution de ses investissements au net zéro planétaire

  • Cela consiste à valoriser les émissions évitées permises par les investissements entrepris par l'organisation.
  • Cette valorisation peut se faire au travers des Dividendes Climat, porté notamment par Time For The Planet

Contribution financière en dehors de sa chaîne de valeur

  • Cela consiste à financer des projets additionnels de réduction/évitement en dehors de sa chaîne de valeur.
  • Cela peut se faire par l'achat de crédits carbone, par des financements directs dans les projets, mais aussi par l'achat de certains certificats d'économie d'énergie (CEE).
  • Le reporting doit comporter la quantité d'émissions évitées par ces projets, ainsi que le montant total du financement et le coût à la tonne de CO2 évitée des projets.
Contribution de ses investissements au net zéro planétaire

Caractéristiques concernant les émissions évitées

À noter que selon Carbone 4 les émissions évitées doivent également répondre aux critères suivants :

  • Compatibilité de la solution avec l'objectif 1.5°C : solutions décrites par rapport AR6 du Groupe III du GIEC8, par la Taxonomie Européenne…
  • Non-préservation d'une activité incompatible 1.5°C : la solution ne doit pas favoriser le maintien à long terme d'une activité incompatible avec l'objectif 1,5°C
  • « Do no significant harm » : La solution ne doit pas provoquer de dommages significatifs sur des indicateurs autres que le climat.
  • Mettre en place un calcul dynamique, qui prend en compte l'évolution du scénario de base dans le temps.
  • Respecter une certaine additionnalité réglementaire, et une conformité du scénario de baseline
La Net Zero Initiative propose un arbre de décision pour aider à la définition du scénario de baseline.

Précisions sur les crédits carbone selon carbone 4 :

  • Ils doivent être tangiblement réels, vérifiables, crédibles et additionnels.
  • L'organisation ne doit pas revendiquer la possession du gain carbone provoqué (compensation), mais bien parler de contribution à la neutralité carbone collective en revendiquant son financement.

Pilier C de la Net Zero Initiative : l'augmentation des puits de carbone

Le pilier C établi par Carbone 4 pour lutter contre le changement climatique comporte 3 volets

  • Les absorptions directes : développer ses propres puits de carbone au sein de son activité (planter des forêts ou des haies sur ses terrains propres, produire du biochar et le stocker dans le sol…)
  • Les absorptions indirectes : développer les puits de carbone chez ses fournisseurs ou ses clients (ex : développer l'agroforesterie chez ses fournisseurs pour un acteur de l'agroalimentaire)
  • Les absorptions par financement de projets de séquestration : financer des projets via des crédits carbone certifiés garantissant la viabilité et la permanence de la séquestration carbone
Le tableau de bord de la Net Zero Initiative propose un cadre concret pour agir sur l'ensemble de son scope élargi d'émissions.

Comment les crédits carbone certifiés par Riverse sont compatibles avec la Net Zero Initiative de Carbone 4 ?

Nous prenons ici l'ensemble des éléments de la Net Zero Initiative de Carbone 4, et étudions comment le standard Riverse permet aux projets bas carbone d'émettre des crédits carbone certifiés, alignés avec ce référentiel.

Stratégie de contribution à la neutralité carbone collective

Toute organisation souhaitant acheter des crédits carbone Riverse doit lors de son processus d'achat prouvé les éléments suivants :

  • Mesure de l'empreinte carbone scope 1, 2, 3, réalisée conformément à une norme de référence : GHG protocole, Bilan Carbone ADEME
  • Avoir défini une trajectoire nette zéro en accord avec l'Accord de Paris (+1,5°C).
  • Montrer déjà des preuves concrètes de la réduction des émissions de GES.

En effet, la proximité avec les recommandations de la NZI est logique, puisque ce document fait partie des rapports de référence que nous avons utilisés lors de la création du standard Riverse.

Stratégie de contribution à la neutralité carbone collective

Valorisation des émissions évitées

  • Les méthodologies Riverse sont développées sur la base des analyses de documents de référence comme le dernier rapport du GIEC, la Stratégie Nationale Bas Carbone ou encore la Taxonomie Européenne.
  • Le principe de Do Not Significant Harm est un des critères clés d'éligibilité de Riverse. Par ailleurs, il est précisé que tout projet doit répondre également à au moins 2 ODD de l'ONU, en plus de l'objectif 13 (Lutte contre le changement climatique).
  • Le scénario de base est revu a minima tous les 5 ans, et tous les ans dans les cas de figure à forte évolution.

Des crédits carbone certifiés, réels, vérifiés, crédibles et additionnels

Tout crédit carbone Riverse doit répondre aux 15 critères d'éligibilité du cahier des charges méthodologiques :

  • Réalité
  • Mesurabilité de la chaîne de valeur
  • Additionnalité
  • Permanence
  • Risque de non-délivrabilité
  • Co-bénéfices
  • Do Not Harm Principles
  • Prévention contre le Leakage
  • Prévention contre les effets rebonds
  • TRL supérieur à 6
  • Alignement avec les targets sectorielles et géographiques
  • Impact quantitatif minimal
  • Substitution efficace
  • Gestion des déchets et coproduits de la chaîne de valeur
Des crédits carbone certifiés, réels, vérifiés, crédibles et additionnels

Des crédits carbone de moindre augmentation, de réduction et de séquestration

Riverse segmente les crédits carbone certifiés en 3 catégories :

Envie d'en savoir plus ? N'hésitez pas à prendre un meeting avec moi !

Des crédits carbone de moindre augmentation, de réduction et de séquestration

Grégoire GuiraudenGrégoire Guirauden

Grégoire has worked for more than 6 years in the digitalization of companies and the scaling of customer success teams. He is deeply passionate about climate change and green technologies.

Related Posts

Stay in touch

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form