Pourquoi recycler les déchets électriques et électroniques est important pour lutter contre le changement climatique ?

November 16, 2022
Climate change

Déchets électroniques, recyclage et changement climatique

Combien produit-on de déchets électroniques par an ?

Les déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE) sont une catégorie de déchets, constituée d'équipements en fin de vie qui fonctionnent avec de l'électricité ou via des champs électromagnétiques.

Selon une étude réalisée par l'ADEME, en France en 2020, 2,2 millions de tonnes de Déchets d'Equipements Electriques et Electroniques (D3E) ont été mis sur le marché dont 85% d'équipements ménagers et 15% d'équipements professionnels.

En Europe, chaque personne génère en moyenne 16,2 kg de D3E par an soit un total de 12 millions de tonnes en 2021. Ces chiffres sont colossaux et leur impact pour notre environnement est considérable.

En Europe, chaque personne génère en moyenne 16,2 kg de D3E par an soit un total de 12 millions de tonnes en 2021.

Quelle est la part de déchets électriques et électroniques recyclée ?

En France, 850.000 tonnes de D3E ont été collectées soit l'équivalent de 38,6% du total généré dans le but d'être trié puis revalorisé.

En Europe, seuls 42,5% de ces déchets sont recyclés via les canaux adéquats. Cela nous laisse avec près de 9,3 kilos par habitant qui ne sont pas recyclés, soit plus que le volume total de déchets électroniques par habitant dans certaines régions du monde.

Plus de 850 000 tonnes de déchets électroniques ont été collectées en Europe en 2022.

Quelles sont les lois sur le recyclage des déchets électriques et électroniques ?

En France, certaines régulations sont mises en place afin de lutter contre le gaspillage de produits non alimentaires et textiles en particulier. Depuis le 1er janvier 2022, la loi AGEC oblige les producteurs, importateurs et distributeurs à réemployer, réutiliser ou recycler les produits non alimentaires invendus. Cela permet d'interdire leur destruction et ainsi diminuer drastiquement les émissions de gaz à effets de serre liées à ce phénomène.

A l'échelle européenne, une réglementation s'applique aux distributeurs et fabricants d'équipements électriques et électroniques. Celle-ci impose :

  • Aux distributeurs d'offrir un service de reprise qui permet aux clients de rapporter gratuitement leurs déchets d'équipements électriques et électroniques;

Comment fonctionne le recyclage des déchets électriques et électroniques ?

Collecte, tri et valorisation des déchets électroniques (D3E)

  • Les collectivités locales sont un pilier de collecte des D3E car elles permettent le développement de points de collecte tels que les déchèteries ou les points de collecte de proximité pour les consommateurs.
  • Les distributeurs, qui sont donc dans l'obligation, à l'échelle européenne de permettre un service de reprise des équipements en fin de vie.
  • Les initiatives privées, associatives ou publiques qui mettent en place de nouveaux canaux de reprise et de collecte des D3E pour permettre d'augmenter leur tri et recyclage.
Le tri des déchets s'effectue de la manière suivante en fonction de l'état des produits.

Le tri des déchets s'effectue de la manière suivante en fonction de l'état des produits :

  • Don.
  • Reconditionnement.
  • Recyclage ou traitement.

Une fois la collecte réalisée, le traitement des D3E nécessite plusieurs étapes :

  • La séparation de chaque composant de l'équipement en question et sa dépollution.
  • Le broyage des équipements.
  • La séparation du fer des autres éléments grâce à un procédé électromagnétique à l'aide d'aimants.
  • L'extraction des cartes électroniques grâce à un tri optique.
  • La séparation des éléments métalliques non ferreux comme le cuivre.
  • Enfin, l'élimination des particules plastiques grâce à une séparation par flottaison ou tri optique.

Une fois chaque composant dissocié, ils peuvent chacun être réutilisé, soit directement, soit à la suite d'autres étapes de recyclage.

Notons que tous les déchets électroniques non traités de cette manière sont simplement brûlés dans un incinérateur classique, pour produire de l'électricité. Une information à considérer lorsque l'on jette à la poubelle nos équipements.

Il y a plus de 60 milliards de devices électroniques en circulation, ce qui provoquera finalement autant de déchets électroniques.

Quelles sont les limites du recyclage des déchets électriques et électroniques ?

Le recyclage d'un équipement électrique nécessite au préalable une étape de tri des matériaux importante. Chaque appareil (téléphones portables, ordinateurs, écrans, lampes etc.) est composé d'une grande diversité de matériau différent qu'il est nécessaire de dissocier avant de pouvoir les réutiliser.

Par exemple, les métaux rares comme l'or, le cobalt ou le lithium sont souvent présents en faible quantité. 

Les déchets même s'ils constituent un enjeu majeur du recyclage du fait de leur quantité limitée et des risques de pénurie.

  • Selon l'ADEME, pour extraire quelques grammes de minerais il faut excaver 200 kg de matière.
  • Pour produire un ordinateur portable, sa fabrication mobilise environ 800 kg de matière première soit environ 350 fois son poids.

D'où l'importance cruciale d'augmenter la part du reconditionnement et du recyclage. À noter que le recyclage des panneaux photovoltaïques nécessite une technologie compliquée et unique en France.

Quelles sont les limites du recyclage des déchets électriques et électroniques ?

Pourquoi faut-il mieux recycler les déchets électriques et électroniques ?

Approvisionnement en matières premières pour les appareils électroniques

Un appareil électronique (smartphones, téléphones, ordinateurs etc.) est composé principalement des matériaux suivants : plastiquemétaux et verre. Les métaux présents dans les D3E sont les suivants :

  • Les métaux ferreux et non ferreux : cuivre, aluminium, étain
  • Les métaux précieux : or, palladium
  • Les terres rares : tantale, europium
  • D'autres substances comme le cobalt, le lithium ou le carbone

L'impact environnemental de la présence nécessaire de ces métaux dans les D3E est double. D'une part, il s'agit de ressources limitées et dont les provisions pourraient s'épuiser dans les années à venir. D'autre part l'extraction des métaux précieux et des terres rares ont des impacts environnementaux catastrophiques en termes de pollution et d'impact sociaux.

Pour produire un ordinateur portable, sa fabrication mobilise environ 800 kg de matière première soit environ 350 fois son poids.

Pollutions dues à la production d'appareils et aux déchets électroniques

La production d'appareils électroniques a un impact négatif sur l'environnement à plusieurs niveaux. Outre l'extraction des matières premières nécessaires à leur fabrication, dans certains pays producteurs comme la Chine, l'électricité provient massivement du charbon, un minerai à lourd impact environnemental. La phase de fabrication du produit émet 73% des gaz à effet de serre générés par un appareil électronique tout au long de sa vie.

Par ailleurs, l'évolution des produits high-tech aux designs épurés impacte également l'environnement. Les composants se complexifient et exigent des traitements chimiques et de l'énergie supplémentaire. Aujourd'hui, un écran plasma contient assez de métaux lourds pour polluer 50m3 de terre pendant 30 ans, l'équivalent d'un jardin de particulier.

La limite en ressources, telles que les terres rares, font des déchets électroniques un gisement vital pour le futur, avec les bonnes filières de recyclage.

Recycler les déchets électroniques en France : comment Manutan Recycling lutte contre le changement climatique

Qu'est-ce que Manutan Recycling ?

Manutan Recycling (anciennement Zack) est une entreprise française créée en 2016, leader de la gestion des produits électroniques de seconde main. Manutan Recycling, c'est 800 tonnes de produits électroniques sauvés de la décharge depuis sa création et 30 emplois directs et indirects créés sur notre territoire.

Manutan Recycling est une entreprise française, leader de la gestion des produits électroniques de seconde main.

Comment Manutan Recycling améliore le recyclage de déchets électroniques ?

Manutan Recycling permet a décidé de faire le pari de l'économie circulaire et de rendre celle-ci accessible à tous. Chacun peut revendre ou de donner ses équipements électriques et électroniques qui ne sont plus fonctionnels afin qu'ils soient réutilisés et recyclés. Manutan Reycling s'occupe de la collecte, du tri, et de trouver les meilleures filières de recyclage pour l'ensemble des produits.

De plus, lorsque vous choisissez de faire don de vos équipements électriques vous participez à l'une des associations partenaires de Manutan Reycling comme “Le bois de deux mains” ou “Ateliers Sans Frontières” qui participent toutes à favoriser la réinsertion professionnelle de personnes en difficulté.

En France, en 2021, 850.000 tonnes de D3E ont été collectées.
Grégoire GuiraudenGrégoire Guirauden

Grégoire has worked for more than 6 years in the digitalization of companies and the scaling of customer success teams. He is deeply passionate about climate change and green technologies.

Related Posts

Stay in touch

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form