Pourquoi recycler le plastique est important pour lutter contre le changement climatique ?

November 2, 2022
Climate change

Comment fonctionne le recyclage plastique ?

Qu'est-ce que le plastique ?

Les matières plastiques sont composées de polymères, c'est-à-dire de macromolécules constituées de monomères répétés. Elles sont produites à partir de ressources fossiles telles que le pétrole ou encore le gaz naturel.

Le plastique présente de nombreux avantages, notamment sa légèreté, sa résistance, sa flexibilité et sa facilité de moulage. C'est la raison pour laquelle il est aujourd'hui utilisé dans la quasi-totalité des industries.

Cependant, le plastique est également l'un des principaux polluants de la planète. En effet, il est souvent abandonné dans la nature et met des dizaines, voire des centaines d'années à se dégrader. Les dommages créés par cette pollution sont énormes, en particulier la diminution drastique de la biodiversité et la détérioration des ressources en eau de la planète. À titre d'exemple, plus de 180 espèces d'animaux ont disparu en France depuis 2008.

Plus de 180 espèces d'animaux ont disparu en France depuis 2008.

Quels sont les différents types de plastiques ?

Aujourd'hui le recyclage est devenu un véritable sujet de société pour lutter contre le réchauffement climatique. Cependant il est parfois difficile d'y voir clair dans le recyclage des déchets. Il n’existe pas une sorte de plastique, mais des dizaines. Les déchets plastiques peuvent donc être classés en sept grandes familles et chaque plastique est identifié par un numéro qu'on retrouve dans un triangle formé de trois flèches.

Le premier type de plastique est le polyéthylène téréphtalate (PET). Il se trouve principalement dans les bouteilles d’eau, de boisson gazeuse, de jus de fruits ou d’huile végétale, emballages jetables, barquettes alimentaires. Sa recyclabilité est bonne. Les technologies utilisées dans les centres de tri permettent d’améliorer le tri et le recyclage des contenants et emballages en PET. Les débouchés du polyéthylène téréphtalate (PET) sont nombreux (bouteilles, fibres de polyester, contenants d’œufs thermoformés).

Les déchets plastiques peuvent donc être classés en sept grandes familles et chaque plastique est identifié par un numéro qu'on retrouve dans un triangle formé de trois flèches.

Le type de plastique n°2 est le polyéthylène haute densité (PEHD). Il est utilisé dans les bouteilles opaques de lait ou de jus, bouteilles d’huile ou de vinaigre. Sa recyclabilité est bonne. La résine présente dans le polyéthylène haute densité est très prisée par les recycleurs. On le retrouve dans grand nombre d'emballages, ce qui en fait le plastique roi du recyclage.

Le polychlorure de vinyle (PVC), numéro 3, est principalement utilisé dans les pellicules plastiques alimentaires, bouteilles d’huile végétale, les emballages plastiques. Il est réutilisé dans le but de faire des gaines d'isolation ou des rubans adhésifs. La recyclabilité du polychlorure de vinyle (PVC) est faible, à cause de la présence de nombreux additifs.

Il est important de se renseigner auprès de son écocentre pour savoir s’il accepte les contenants en PVC.

On retrouve ensuite le polyéthylène basse densité présent dans les emballages, les sacs en plastique, les pellicules plastiques alimentaires, les sacs de congélation. Sa recyclabilité de ce plastique n°4 est faible. Il peut contaminer les chaînes de recyclage du centre de tri car il est plus difficile à repérer que d’autres plastiques.

Le plastique n°5 est le polypropylène (PP). Il est utilisé dans les biberons, les pots, les contenants transparents pour plats préparés etc. La recyclabilité du polypropylène est bonne. Il peut être réutilisé plusieurs fois avant d'être en fin de vie, il bénéficie ainsi d'un long cycle de vie.

Pour les plastiques 6 et 7, les plus difficiles à recycler, on retrouve le polystyrène, le polycarbonate (PC), des résines époxydes, la mélamine ou encore la famille des caoutchoucs (latex, mousse néoprène).

Il existe plusieurs méthodes de recyclage du plastique, mais la plus courante est le recyclage par broyage

Le bioplastique

Afin de limiter notre usage de matières plastiques polluantes, et de réduire les millions de tonnes de plastiques générées chaque année, il est possible de générer du plastique sans utiliser du pétrole. Il est possible de faire du plastique biodégradable à partir de pommes de terre ou de maïs. Un champ de maïs d'un hectare permet de récolter 8 tonnes de grains de maïs avec lesquels on peut fabriquer 1,8 tonne de bioplastique. Une économie du bioplastique encore peu développée mais qui peut apparaître comme un enjeu majeur dans la lutte contre les produits chimiques utilisés pour les emballages ou les sacs plastiques. Toutefois, il peut exister des conflits avec l'usage alimentaire de ces matières premières, qui doit toujours être privilégié.

Le recyclage du plastique est un processus qui permet de réutiliser les déchets en plastique afin de les transformer en nouveaux produits utilisables.

Comment se recycle le plastique ?

Le recyclage du plastique est un procédé qui permet de réutiliser les déchets en plastique afin de les transformer en nouveaux produits utilisables. Ce processus est fondamental car il permet de diminuer drastiquement la quantité de déchets en plastique qui finissent dans les décharges. De plus, la revalorisation des emballages plastiques permet de réduire la consommation de matières premières et d'énergie nécessaires à la production de nouveaux produits en plastique.

Il existe plusieurs méthodes de recyclage du plastique, mais la plus courante est le recyclage par broyage. Ce processus consiste à broyer les déchets en plastique en petits morceaux, qui sont ensuite transformés en granules. Ces granules peuvent ensuite être utilisés pour fabriquer de nouveaux produits en plastique. Ce procédé est couramment utilisé pour recycler les déchets ménagers tels que les bouteilles en plastique, les boîtes de conserve, les emballages en carton, etc. La première étape du recyclage par broyage est le tri des déchets en différents types de plastique.

Au 1er Janvier 2021, la LOI n° 2015-992 a officiellement interdit la vaisselle jetable en plastique.

Le recyclage plastique, où en est-on ?

Recycler le plastique, quels enjeux ?

Le recyclage permet d'éviter l'émission de 20 millions de tonnes d'équivalent C02 en France. Il existe 3 raisons fondamentales qui justifient la nécessité absolue de recycler le plastique au quotidien.

  • La première est que la matière première à l'origine du plastique est notre fameux or noir, soit le pétrole, qui comme chacun sait est une énergie fossile. L'utilisation du pétrole comme composant du plastique a des conséquences drastiques sur notre environnement.
  • La seconde raison fondamentale est que chaque objet créé en plastique non recyclé augmente la quantité totale de plastique sur la planète et sa potentielle présence dans la nature sous forme de déchets. Nous devons donc éviter à tout prix de générer du nouveau plastique, alors que nous en avons déjà largement assez à disposition qui peut être recyclé.
  • Enfin, lorsque nous ne recyclons pas le plastique, nous le traitons comme un déchet classique et il est donc brûlé. Les émissions de gaz à effet de serre générées par la combustion de ce plastique sont extrêmement néfastes pour l'environnement.

L'évolution du marché du recyclage

Le traitement des emballages plastiques a grandement progressé en 2021. En effet 139.000 tonnes d'emballages plastiques supplémentaires ont été revalorisées dans des centres de tri par rapport 2020.

Afin de continuer dans cette voie, les principaux conseils donnés par les collectivités et les centres de tri sélectif sont dans la mesure du possible de diminuer au maximum son usage de plastique à usage unique au quotidien. Parallèlement, il est fondamental de prêter une attention particulière aux informations communiquées sur chaque emballage afin de le jeter dans la bonne poubelle de tri. Comme on l'a vu, les bouteilles de lait, les bouteilles d'eau ou encore les emballages ne sont pas composés des mêmes matières plastiques et ne doivent pas être triés de la même manière.

Quels sont les limites et les objectifs en termes de recyclage plastique ?

Quelle est la part du recyclage plastique ?

Les chiffres en matière de recyclage plastique sont encore aujourd'hui largement en dessous de ce qu'ils devraient être dans le but de respecter les engagements pris lors des accords de Paris. En effet en 2019, à l'échelle mondiale, seuls 9% des déchets et emballages en plastique ont été recyclés selon un article de l'OCDE. En France, ce taux s'élève à 30% en 2021.

Derrière ce chiffre, se cache la dure réalité du recyclage. En effet, 15% ont été collectés pour le recyclage mais 40% d'entre eux deviennent des résidus de recyclage. Parallèlement à cela, 22 % du plastique mondial se retrouve dans la nature. On comprend donc qu'à l'échelle mondiale, la proportion de plastique laissée dans la nature en 2019 était supérieure à celle recyclée. Encore une fois, cela nous rappelle l'urgence d'agir.

Quels sont les déchets plastiques simples à recycler ?

Comme on l'a vu précédemment, le recyclage des déchets plastiques ne nécessite pas toujours les mêmes étapes de tri. En premier lieu, deux principes importants :

  • Certains types de plastiques se recyclent mieux que les autres : polyéthylènes téréphtalates (PET), des polyéthylènes haute densité (PEHD), polypropylènes (PP).
  • Les éléments composés de plusieurs types de plastiques sont beaucoup plus complexes à recycler

Concrètement :

  • Parmi les plus simples on compte les bouteilles d'eau, les yaourts à boire, les huiles alimentaires ou encore les flacons de toute sorte (shampoing, gel douche, liquide vaisselle etc.).
  • Mais par exemple, le PEHD lui-même ne dispose pas de la même facilité de recyclage que le PET car il ne peut pas être réutilisé pour un usage au contact d'aliments notamment.

Quels sont les plastiques qui se recyclent mal au niveau du centre de tri ?

Parmi les plastiques qui se recyclent le moins bien on compte le polystyrène car la filière n'est pour le moment pas encore suffisamment assez industrialisée. Le recyclage du polystyrène est encore aujourd'hui plus coûteux que ce qu'il rapporte et est donc très peu exploité.

Enfin, recyclable ne veut pas dire recyclé car un tri mal fait ou un plastique souillé peut être considéré comme non traitable.

Quelle réglementation pour les produits composés de plastique ?

Depuis le 1er juillet 2016 la vente ou la distribution gratuite de sacs plastique à usage unique d'une épaisseur inférieure à 50 microns est interdite. En effet, si un nombre croissant de pays tentent de réduire l'utilisation d'objets en plastique via des interdictions et des lois, ces dernières diffèrent grandement : elles vont de la réglementation des microplastiques (notamment ceux qui sont ajoutés dans les cosmétiques) en Amérique du Nord, à l'interdiction des sacs plastiques dans de nombreux pays d'Afrique et d'Asie.

Au 1er Janvier 2021, la LOI n° 2015-992 a officiellement interdit la vaisselle jetable en plastique. Gobelets, couverts, assiettes et les pailles en plastique jetables ne sont ainsi plus commercialisés en France depuis le 1er janvier 2021. L’interdiction de ces petits accessoires en plastique difficilement recyclables et polluants est une belle initiative pour la protection de l'environnement. Les gouvernements visent à bannir les pailles pour boire, les assiettes et les couverts en plastique de la maison.

Tout plastique recyclé évite la production de nouveau plastique, produit à partir de pétrole.

Recycler les plastiques complexes : comment Recnorec lutte contre le changement climatique

Qu'est-ce que Recnorec ?

Recnorec est une entreprise qui s'est donnée comme mission de recycler le non recyclable. En effet, après avoir fait le constat qu'en France seulement 23% du plastique est recyclé, elle a compris qu'il était urgent d'agir.

Recnorec récupère donc les plastiques de toutes sortes qu'ils soient ménagers ou industriels et les transforme en matériau innovant et responsable. Parmi ces déchets, on retrouve entre autres, le polystyrène, les plastiques souples, les sachets alimentaires ou encore les barquettes et pots en plastique.

Comment Recnorec recycle des plastiques complexes ?

Le procédé “low tech” utilisé par Recnorec pourrait s'apparenter à première vue à une méthode de recyclage classique qui suit les étapes Collecte-Recyclage-Reutilisation, mais est en réalité bien différent des méthodes de recyclage traditionnelles.

Une fois la collecte des déchets effectuée, Recnorec les recycle via un procédé thermomécanique et les transforme en planches. Ces planches peuvent ensuite être utilisées comme matériau de construction pour du mobilier urbain ou encore des aménagements littoraux etc. Contrairement aux méthodes traditionnelles, ce recyclage ne nécessite pas de nettoyage ni de tri et permet donc des économies colossales en eau et énergies.

Grégoire GuiraudenGrégoire Guirauden

Grégoire has worked for more than 6 years in the digitalization of companies and the scaling of customer success teams. He is deeply passionate about climate change and green technologies.

Related Posts

Stay in touch

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form