La stratégie environnementale d’entreprise : un nom qui fait peur, à tort

September 17, 2022
Carbon footprint

Les responsables d’entreprises avec lesquels nous nous entretenons sont parfois (souvent) perdus sur la conduite de leur stratégie environnementale !

Nous avons écrit ce (court) article pour remettre les points sur les i (ou l’église au centre du village selon vos sensibilités) : il n’y a rien de sorcier dans la mise en œuvre d’une action environnementale, il faut juste passer la première (et de préférence les cinq suivantes également si on veut se sortir de la belle impasse dans laquelle nous nous sommes mis nous mêmes !)

La stratégie environnementale des entreprises est la nouvelle boussole.

Les 5 étapes d’une stratégie environnementale

Si le sujet paraît complexe, les étapes à suivre pour s’inscrire dans une trajectoire durable sont pourtant assez simples :

  1. Mesurer son empreinte environnementale, avec des consultants spécialisés ou des solutions innovantes comme Sami.eco, Envizi, Greenly ou encore Sweep.
  2. Fixer des objectifs basés sur la science et en ligne avec une trajectoire +1.5°C, suivant par exemple les directives du Net-Zero Standard de SBTi?
  3. Réduire ses propres émissions, en i) adaptant ses processus et produits, et ii) ayant recours à des solutions durables telles que Zack, Rzilient ou encore Accenta.ai pour ne citer qu’eux.
  4. Contribuer au financement et déploiement de solutions d’évitement et de séquestration de CO2e en leur achetant des crédits carbone, pour contrebalancer ses propres émissions résiduelles. C’est à cette étape que nous intervenons avec Riverse !
  5. Communiquer de manière honnête sur son action, pour engager son écosystème. Nous travaillons aussi là dessus, et nous vous recommandons les services de Benjamin de Molliens, Noos ou Mão Boa pour embarquer vos employés.

Facile non ? Y a plus qu’à !

Ok, mais les crédits carbone là-dedans, c’est pour dans longtemps voire hors sujet, non?

Measure. Act. Repeat.

Il est en fait nécessaire de considérer ces cinq étapes comme un circuit complet, à renouveler chaque année. Un peu comme vos résolutions de début d’année, à la seule différence près qu’il faut les tenir celles-ci :

  • Faire le point sur son impact
  • Se fixer une feuille de route pour l’année
  • Réduire autant que possible
  • Contrebalancer vos émissions résiduelles
  • Engager
  • Répéter
Stratégie environnementale : mesure, objectifs, réductions, contribution, communication.

Mais pourquoi contrebalancer dés aujourd’hui mes émissions résiduelles?

L’urgence est là : il nous faut en tant que société infléchir la courbe de nos émissions de gaz à effets de serre de manière agressive vers le bas, dès cette décennie.

Pris ensemble, les plans nationaux de réduction des émissions (connus sous le nom de ”Contributions déterminées au niveau national” dans les accords de Paris) ne sont même pas suffisants pour limiter le réchauffement climatique à +2°C à l’heure actuelle (alors qu’il faut viser +1.5°C).

Nous devons donc revoir nos ambitions fortement à la hausse. Et si la réduction des émissions de CO2e des entreprises doit être la priorité absolue, celle-ci ne peut se faire que de manière progressive. Il faudrait viser >5% de réduction en moyenne tous secteurs confondus pour rentrer dans les clous, mais nous sommes actuellement largement en deçà (dans les 2% par an)

Il est ainsi nécessaire d’aller au-delà du cadre de ses réductions propres, et de contribuer au financement et au déploiement de solutions à fort potentiel de réduction, d’évitement et de séquestration des émissions de CO2e, comme le soulignent :

Net Zero Initiative par Carbone4 : les 3 piliers ABC d'une stratégie environnementale

Pour ce faire, l’achat de crédits carbone de qualité émis par des projets à forte capacité de gains de carbone est un pan essentiel de toute stratégie environnementale cohérente, et doit venir :

  • a minima contrebalancer année après année ses émissions résiduelles (tel qu’illustré par la zone verte-fluo, ressemblant plus ou moins à Flubber, dans le graphique ci-dessous)
  • pour les organisations les plus ambitieuses et aux moyens importants, dépasser le niveau de son impact propre pour permettre à des solutions au potentiel énorme de se déployer rapidement
Science Based Target Ynitiative (SBTi) a créé le Net Zero Standard pour aider les entreprises à définir leur stratégie environnementale.

En conclusion

  • Mettre en place une stratégie environnementale n’a rien de sorcier : mettez vous en route, et prenez appui sur les nombreuses solutions pertinentes qui se développent pour ce faire !
  • La stratégie environnementale doit se concevoir comme une boucle en 5 étapes, à répéter année après année au regard d’objectifs basés sur la science
  • Si la réduction effective et ambitieuse de ses émissions est la priorité, le financement de solutions d’évitement et de séquestration de CO2e par l’achat de crédits carbone est un pan complémentaire et essentiel de toute stratégie climat cohérente, à activer dans l’immédiat
  • C’est sur cette brique que nous nous concentrons chez Riverse, en vous proposant d’acheter des crédits carbone pour permettre le financement de solutions liées à votre activité, et au potentiel de gains carbone de plusieurs dizaines de milliers de tonnes de CO2e par an à court terme

Ludovic ChatouxLudovic Chatoux

Ludovic Chatoux has worked for more than 6 years in strategy and investments in marketplaces. He is passionate about carbon markets and dedicated to the environmental transition.

Related Posts

Stay in touch

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form